Survivant, l’histoire du jeune S

Survivant, l’histoire du jeune S

サバイバル~少年Sの記録

Scénario original Saitô Takao – Dessin et adapatation Miyagawa Akira

 

Hello, et une fois de plus, bienvenue dans un monde détruit!!

Je ne sais pas pourquoi j’aime ça, mais dès que les humains sont obligés de se surpasser, j’adore ça.

C’est d’ailleurs ce que j’aime dans « The walking dead ». En fait, j’aime ce que les gens détestent dans cette série.

Bon, ici pas de morts-vivants, ni de morts-morts d’ailleurs.

Satoru fait une petite expédition souterraine avec ses potes.

Nous sommes au Japon, bien évidemment.

Quand tout à coup!!???

« THE END OF THE WORLD » (again)

Comprenez par là, un cataclysme phénoménal qui va changer la cartographie de la planète, ou au moins celle du Japon.

Satoru arrive à se sortir de cette grotte pour découvrir l’étendu des dégâts.

Son Japon n’est plus qu’une toute petite île!

Partout et à perte de vue, la mer.

Evidemment, Satoru ne comprend rien.

Le voilà seul, sans vivre, sans eau, sans personne…

Plus de maison non plus, plus de potes, plus de famille… Plus rien.

 

Voilà Satoru obligé de se transformer en McGyver!

 

Un tome 1 pas vraiment trippant!

Quand tu lis « Dragon head » qui est un chef-d’oeuvre, « Survivant » parait vraiment fadasse.

Je me suis ennuyé à lire ce tome 1.

On a l’impression de voir un petit manuel de survie expliqué point par point.

C’est très chiant en fait.

Ce qui est intéressant dans ce genre de situation, c’est ce qui se passe dans la tête des gens, surtout quand ils sont seuls.

Mais comme j’ai pris les 3 premiers tomes, je vais continuer.

Un tome 2 qui sauve le début de cette aventure.

On commence à sortir du théorique pour plonger dans la douleur de la survie.

La confrontation avec mère nature commence à prendre de l’ampleur.

Manger peut tuer, le froid peut tuer, certains animaux peuvent tuer.

La maladie est beaucoup plus grave sans un bon médecin et quelques médicaments.

Bref, mon espoir de lecteur renaît!!

Un tome 3 qui fait carrément oublier le tome 1.

 

Satoru passe de périodes chanceuses à d’autres qui sont de vrais cauchemars.

Mais combien de temps une histoire peut tenir avec un seul protagoniste?

Longtemps si le mangaka est un génie!!

Ici il va falloir faire quelque chose quand même pour ne pas faire tourner cette histoire en rond.

Et ce qui doit arriver arrive…

Adam vois son Ève arriver…

Quel soulagement en tant que lecteur, car d’un seul coup tout peut arriver, le meilleur comme le pire.

Voilà, il faut attendre un peu avant de voir le tome 4 sortir en librairie, mais je serai au rendez-vous.

Pour info, il ne s’agit pas d’une oeuvre originale, mais d’un « remake ».

« Survivant » était sorti entre 1976 et 1978 en 22 volumes.

Il était entièrement réalisé par Takao Saito.

Il est maintenant adapté et dessiné par Miyagawa Akira.

Je n’ai pas eu l’occasion de lire les originaux mais ayant vu quelques planches, le style ne me plaisait pas du tout.

Ici le dessin est plus agréable et fouillé.

Je reviendrai dire ce que je pense de la suite de cette aventure qui, j’espère, va prendre de l’ampleur.

Adios…