쓸쓸하고 찬란하神-도깨비 GOBLIN

Sseulsseulhago Chanranhasin – Dokkaebi

On est tous d’accord, on va dire « Goblin » (Gobelin en français) pour faciliter la suite…

Trailer version longue:

Salut à tous.

Et voilà, j’ai encore plongé dans un drama.

16 épisodes d’une heure quinze en moyenne.

Le tout en trois jours.

Suis-je devenu fou?

Suis-je en manque de romantisme?

Ai-je trop de temps libre?

Que de bonnes questions auxquelles je répondrai simplement par:

-Mais de quoi je me mêle??

Ce tout petit drama de 2016 (je rigole, détendez vous les fans), a quelque chose de sournois.

C’est absolument impossible de ne pas le regarder en entier une fois commencé.

Je pourrais faire un long paragraphe sur l’art qu’on les Américains à savoir faire les cliffhangers (créer volontairement un énorme suspens à la fin d’un épisode ou d’un film pour t’obliger à revenir voir la suite).

-Mais noooooooon!!! T’as pas le droit de t’arrêter là! Purée, les bâtards!!!!

Et puis bâtards ou pas, tu attends la suite avec impatience.

Avec les grands dramas coréens, cet art est sublimé et démultiplie ta frustration. C’est magnifique. Des dieux!!

Mais ils ne sont pas seulement maître du cliffhanger, ce sont aussi des dieux de l’écriture et des situations.

Je suis pantois!!

Donc GOBLIN:

Il y a un bon petit paquet d’années (900 ans environ), à l’air Goryeo, le général Kim Shin revient une fois de plus vainqueur d’une bataille sanglante.

Son roi (manipulé de main de maître par son conseiller) qui est encore un jeune homme, dévoré par la jalousie et la peur, fait tuer la sœur du général (qu’il a épousé), ses soldats et toute sa famille sous ses yeux.

Mais pas que, puisque lui aussi sera tué de sa propre épée par ce vil roi.

Comme ce n’est pas suffisant, un sort lui sera jetée et il sera condamné à vivre éternellement.

Enfin presque, puisque seule la femme du GOBLIN aura le pouvoir de lui retirer l’épée qui traverse son thorax, et ainsi lui donner la mort.

goblin kim shin sword

Mais pas une simple mort, non, il sera éternellement seul et oublié de tous.

Nous voici 900 ans plus tard (à peu près de nos jours)…

Kim Shin qui a toujours son épée dans le corps, mais invisible pour les humains, assiste de très loin à un « accident ». Une voiture renverse une femme qui est maintenant sur le point de mourir.

Kim Shin s’approche de cette femme qui le supplie de lui sauver la vie.

goblin mother die

Kim comprend que la femme ne souhaite pas vraiment sauver sa vie, mais celle de l’enfant qu’elle attend.

Kim, qui a ce pouvoir, décide de sauver cette femme et son futur bébé.

9 années se passent, et l’on retrouve cette maman et sa fille, Ji Eun Tak lors de son 9ème anniversaire.

Ji Eun Tak sait déjà qu’elle n’est pas tout à fait « normale ». Elle a le pouvoir de voir les « fantômes ».

Pendant qu’elle souffle ses bougies, elle se rend compte que sa mère est morte depuis quelques minutes.

ji eun tak enfant

Elle va être confié à sa tante et ses deux enfants (d’exécrables enfoirés).

Nous retrouvons Ji Eun Tak à la sortie du lycée, où son chemin va croiser celui de Kim Shin.

Voilà le fil conducteur de la série, mais ce n’est qu’une toute petite partie de l’intrigue.

Kim va être en colocation avec une « faucheuse » (un être (masculin) qui accompagne les morts vers le paradis ou l’enfer).

 

Ce couple d’hommes vivant ensemble de manière forcée, va être le duo comique. (enfin assez souvent, parce que n’oubliez jamais votre paquet de mouchoir durant un drama).

Cette « faucheuse » (n’oubliez pas que c’est un homme), va tomber amoureux fou de Kim Seon, la propriétaire d’un restaurant oublié de tous et qui attend chaque jour des clients en mangeant des radis marinés croquants et en avalant une bonne dose d’alcool.

Kim Seon et la « faucheuse »

Kin Seon est aussi craquante que franche, et elle aussi va totalement craquer pour la « faucheuse ».

Il faut préciser que le duo masculin a beau avoir des pouvoirs et un charisme de fou, ils sont absolument antisociaux par nature. Ils n’ont pas de smartphone dans un pays qui ne vit que pour ça.

goblin affiche gif

Bref, leurs amours vont être très compliquées. (oui, amour au pluriel devient féminin!)

Ajoutez à cela que Ji Eun Tak va travailler dans ce restaurant, où sa patronne l’appellera « temps partiel ».

goblin embauche

Vous commencez à voir les destins croisés??

Ajoutons à cela, une vieille femme mystérieuse, un neveu complètement immature, quelques dieux, des fantômes vraiment très drôles, et un paquet d’autres surprises.

Vous voilà en possession de 10% de la folie du scénario.

Rien n’est laissé au hasard, aucun personnage, aucune situation, aucune parole.

Les personnages de l’époque Goryeo sont là, quelque part à notre époque.

Dans ce drama, la réincarnation est présente.

Je précise en plus que ce que je viens de vous présenter ne comporte aucune révélation! C’est en gros ce qui est présenté dans le 1er épisode.

Cette série est un bijoux.

Il y a bien sûr le côté ultra romantique des dramas (c’est son carburant), mais également pas mal d’humour.

Les acteurs sont parfaits, tous!

Voici leur rencontre avant le tournage:

On s’attend à ce que la série avance vers une fin qui est annoncée sans surprise, puisque c’est carrément le sujet de l’histoire, retirer l’épée du corps de Kim Shin.

Grave erreur!!

Ce triste moment que l’on attend de moins en moins (à cause d’une véritable empathie qui s’installe avec et entre Kim Shin et Ji Eun Tak), ce moment sera surprenant et violemment émouvant.

Je ne ferai que cette révélation en vous disant que ce n’est pas la fin de la série, car le dernier épisode est certainement le moment le plus émouvant que j’ai vu dans une série.

Juste wouaaa!!! Quand on est bien installé dans l’histoire, plus la série avance, plus elle vous tient par les tripes, et bien ce 16ème épisode est une sacrée tarte dans la tronche.

Moi qui pleure facilement (la larme à l’œil), je me suis fait avoir comme une petite chialeuse. (Je précise que personne ne vient me déranger au milieu de la série quand je regarde. Le monde n’existe plus durant ce temps). Les coréens savent gérer un drama et là où l’on se dit, c’est cousu de fil blanc, eh bien on en reste sur le cul.

Rassurez-vous, on rigole bien de temps en temps.

Certaines scènes sont mêmes énormes.

Un petit exemple (mini spoil) où Kim Shin va au cinéma voir « Dernier train pour Busan ». (En sachant que c’est le même acteur qui joue dans le film et la série)

Je suis également un archi fan des films et séries fantastiques ou de science-fictions, et je me suis donc régalé durant GOBLIN.

Il y a son petit lot de pouvoirs et d’effets spéciaux.

La série ne repose pas dessus (pour ceux qui n’aime pas cet aspect, ça ne devrait pas vous gêner).

On trouvera également une grande finesse dans certaines scènes.

La « faucheuse » reçoit ses derniers clients (les morts en transit) dans un genre de salon de thé.

Il fait boire une tasse de thé qui permet de partir l’esprit libre de tout souvenir terrestre, pour ne pas être triste, mais ce n’est pas une obligation pour ses clients.

Eh bien chaque scène de ces morts en transit est assez magnifique.

Tout le monde n’ira pas au paradis.

Beaucoup de gens (des inconnus) meurent durant la série, là aussi c’est toujours très bien amené. Rien de violent visuellement, mais assez émouvant.

Assez vendu ce drama, si vous êtes amateur de comédie romantique originale, GOBLIN est indispensable.

Je me suis fait avoir, et je vais de ce pas regarder Korean Odyssey (Netflix), qui a l’air d’être fait par la même équipe.

Une chose à retenir, vous allez pleurer, ça c’est garanti.

Après je ne sais pas pour vous, mais ça me fait tellement de bien.

A bientôt les pleureuses!!

logo