Life is strange.

Salut les joueurs, et surtout ceux et celles qui n’ont pas l’habitude de jouer!!

Aujourd’hui un jeu vidéo, une petite pépite qui plaira à ceux qui aiment les bonnes histoires, les choix et les émotions.

Je précise à ceux qui ont fait le jeu, que je fais exprès de dissimuler certains aspects ou événements. Merci de ne rien révéler dans les commentaires.

Et je déconseille aux gens de fouiner sur Youtube si vous voulez vous préserver de toutes révélations.

Life is strange:

life-is-strange-05

Max (Maxine Cauldfield), une étudiante de 18 ans, rejoint l’académie Blackwell (dans l’Oregon).

C’est un choix délibéré, car Max est une photographe en herbe et veut suivre les cours d’un prof réputé.

Max n’est pas en terrain inconnu, c’est la ville de son enfance. Elle était simplement ailleurs depuis 5 ans.

Par le plus grand des hasards, elle se retrouve témoin d’un meurtre dans les toilettes de l’académie, mais pas le meurtre de n’importe qui, celui de sa meilleur amie, Chloé (Chloé Price), qu’elle n’a pas vu depuis 5 ans.

Sous le coup de l’émotion, Max se découvre un pouvoir…. Celui de remonter un peu dans le temps.

S’ajoute à ça, la disparition d’une autre étudiante, Rachel Amber, qui était l’amie de Chloé.

Max & Chloé vont donc entreprendre une enquête qui va les mener extrêmement loin.

L’histoire se situe ente le 7 et le 11 octobre 2013 à Arcadia Bay.

Encore un jeu à choix multiples!

Alors oui, j’ai eu cette stupide réaction de me dire que j’avais déjà fait « The walking dead » saison 1 & 2, et que c’était quand même des petites arnaques sur la promesse des choix qui devaient être influants sur le reste de l’histoire. C’était des bons jeux, mais pas vraiment de stress ni de problème moraux.

Le temps passe, et puis en janvier 2017, « Life is strange » est gratuit sur Xbox One. Je prends.

life-is-strange-03

L’art et la manière de t’accrocher…

Je commence le jeu, et tout de suite il se passe quelque chose…

Le design du jeu, la réalisation, les voix, les situations, le gameplay et surtout l’extraordinaire musique du jeu.

Les personnages sont tous créés pour que tu puisses t’identifier à eux. Max la première, et son double version punk, Chloé.

Le reste du casting est génial, un enchaînement de caricatures indispensables pour que la magie fonctionne: une pure chrétienne, un taré junkie, une « connasse » de première, une inconnue disparue, un copain amoureux un peu « geek », un super prof de photos, un directeur alcoolique, un jardinier très particulier, un beau-père parano-militariste, et une tripotée de parents qui vont de très sympas, à très très riches et cons.

Le jeu a un vrai cachet, il est beau, même si on n’est pas devant le très inintéressant Uncharted 4.

Il n’y a pas de faux pas quand on procède à un choix.

Bon, la technique et l’emballage, ok!

life-is-strange-02

A propos des choix…

On connait les promesses des créateurs, et c’est souvent le jour et la nuit quand tu prends le jeu en main.

Je lance donc ce premier et second épisode. Pour l’histoire et les personnages, je suis déjà à fond, et les choix que l’on me propose sont déjà de temps en temps assez problématiques pour ma conscience. J’adore! Je décide de faire le jeu avec ma vraie conscience, comme si j’étais Max et on verra ou ça me mène.

life-is-strange-06

Episode 3…Des choix et des larmes.

Je dois dire avant toute chose, que niveau émotions, je suis un très bon client à partir du moment ou j’accepte de me laisser emporter par un jeu. La dernière claque remonte à « The last of us ».

Voilà que d’un seul coup, mon pouvoir change un peu… je peux remonter le temps très très loin. Pour le moment mes actions n’avaient pas encore de conséquences sur le reste du monde, mais là je me met à douter. Niveau responsabilités et conséquences: « est-ce-que je vais penser à tout? » La première très grande décision a prendre… (je ne dirai rien sur le scénario, rassurez-vous).

Allez, je fais en mon âme et conscience, et…………………

Je me prends une claque émotionnelle dans la tronche comme jamais… je pense en même temps que je découvre les conséquences de mon choix, mais avec une petite seconde d’avance sur le jeu… Des frissons parcourent mon corps, et l’épisode te laisse sur un suspens insupportable. Ce que je viens de faire est terribles et insupportables….

life-is-strange-07

Episode 4, quand tu découvres que certains choix ne sont pas possibles, ni acceptables…

Je vois enfin en vrai, ce que j’ai changé. C’est juste dingue. C’est pas possible en fait, le jeu ne peut pas me laisser dans cette horreur psychologique. Pourtant si, et même bien pire.

Il faudra s’accrocher pour prendre LA décision… Mais je ne peux pas… (Je précise que je ne suis pas débile, je sais que c’est un jeu, mais j’ai accepté de me laisser complètement emporter). Vous savez, ce n’est pas un choix habituel, pas une décision facile, c’est un choix qui demande une telle force, une longue réflexion, une philosophie, un cas de conscience rarement abordé… Bravo à DONTNOD (studio Français) d’avoir eu le courage d’aller jusqu’au bout et de prendre les joueurs pour des adultes.

Bon, je fait mon choix… C’est dur.

life-is-strange-08

Episode 5… Comment finir un jeu qui t’a déjà emmené si loin?

C’est vraiment la question que je me pose. Il faut finir cette terrible enquête qui tient largement ses promesses et ses rebondissements.

Je ne peux pas dire grand chose dessus sans spoiler, donc je vais faire autrement.

Il n’y a pas de zone d’ombre. Tout se conclu, rien n’est zappé. On est ailleurs, je vous préviens. On nage dans le fantastique, le rêve, la réalité, l’horreur, et cette terrible menace sur la ville que l’on découvre dès les premières minutes du jeu. Pas mal, même si niveau émotions on est redescendu sur terre. le jeu t’a emmené trop loin avant.

Et puis il y a le final, le dernier choix à faire, celui qui va transformer la vie de Max… (oui, il y a deux fins possibles, et il n’est pas question après tout ce que je viens de faire, de décider autrement)

Toujours en mon âme et conscience, je décide de…….

…fin.

life-is-strange

Quelle aventure!

Que je vous parle un peu de l’enquête. Il faut retrouver Rachel Amber, l’étudiante et amie de Chloé, disparue. C’est le fil conducteur de la série et c’est principalement ce que vous allez faire. Et là, une sacrée histoire très bien écrite, sombre, flippante, terrifiante par moment et pleine de surprises. On ne s’ennuie pas. Le contexte et l’intrigue emmènent beaucoup de personnages au bord du précipice. Tout le monde est concerné, c’est vrai qu’il y a du Twin Peaks par bien des aspects. Mais je ne rajoute rien, pas la peine de gâcher le moindre plaisir de la découverte.

life-is-strange-02 life-is-strange-11

Et maintenant?

Maintenant, je vais le refaire mais en changeant complètement mes choix, en changeant la fin, en oubliant ma conscience personnelle. On verra, mais je suis curieux.

Cerises sur le gâteau, il y a des tas de choses a faire durant chaque épisode. Max est photographe, et il faut trouver tous les endroits prévus dans le jeu ou l’on peut prendre une photo. Il y a encore des tas de décisions à prendre sur ce qui se passe devant toi, et tu n’y penses pas vraiment. Il faut donc observer. A chaque fin d’épisode, tu as un résumé de ce que tu as fait et oublié, ainsi que les pourcentages des choix des joueurs du monde entier.

Je reviens également sur la musique qui est aussi importante que dans un Star wars ou Indiana Jones, alors si tu as envie d’écouter, voici la playsliste:

life-is-strange-10

Je vous parle de Max et Chloé, mais voici la « team » principale du jeu, et il y a encore beaucoup d’autres acteurs à cette histoire:

life-is-strange-09

Le jeu est enfin sorti en boite (car c’était du dématérialisé jusque là). Un énorme succès auprès des critiques à travers le monde, ainsi que pour les ventes (plus d’un million de jeux vendus). A 20€ en classique et environ 30€ pour le collector, ce jeu vaut largement ce prix. Disponible sur toutes les consoles et PC/MAC. Le jeu est en VOSTFR, et l’Anglais utilisé est assez « basique », il n’y a aucun problème pour suivre l’histoire et les sous-titres. Pour les non-joueurs, vous avez tout le temps de la réflexion durant le jeu, pas de plateforme, pas de piège, tout le monde peut le faire.

life-is-strange-11

Bon, une suite?

Et bien, je ne peut répondre qu’avec ma propre fin du jeu, et pour moi, c’est oui.

A plusieurs conditions quand même, c’est que le jeu reste adulte dans la réflexion, et que l’écriture du scénario soit à la hauteur. Ça me parait être un challenge impossible, mais je ne pensais pas qu’un studio de jeux vidéo me poserait de tels choix de conscience, alors…. tout est possible.

Un petit bonus sur le jeu:

Les voix, et c’est surprenant…

Second bonus:

Toutes les musiques du jeu (hors chansons)

A plus….

Petite précision: Il ne s’agit que de mon expérience personnelle dû à mes choix dans l’histoire. Vous allez peut-être vivre autre chose…