Crossed addict…

Salut!

Un vrai coup de cœur pour cet article.

Des rubriques sur le cinéma, il y en a des dizaines, plus nulles les unes que les autres, passant leur temps à se copier et à ne rien créer. Imagination=zéro.

Et puis, de temps en temps, il y a un miracle.

CROSSED

01Mais Kessadonc?

Tout d’abord, cette chronique tout droit venu de Jeuxvidéo.com (qui mérite pourtant de très sérieuses critiques), fraiche de 6 semaines, s’occupe de critiquer des films. Original, non? Hé bien OUI, en fait.

C’est avec un véritable plaisir que je vais retrouver Karim Debbache chaque semaine. Je vais revenir sur ce personnage, acteur, monteur et scénariste de cette chronique.(ou pas!)

Karim Debbache

Karim Debbache

Alors, c’est très simple, c’est écrit à la perfection, c’est très drôle, c’est monté de mains de maitre, ça dure environ 11 minutes beaucoup trop courtes (mais en fait c’est parfait), le choix et la teinte vidéo (la patte) est sublime, les anecdotes sont toutes passionnantes et pas entendues 40 000 fois, c’est extrêmement visuel bien que filmé dans une seule pièce, mais c’est surtout la réunion d’une bande de tarés à l’humour ultra communicatif, avec…

Gilles Stella (qui est également responsable du son), Jeremy Morvan, Hugo Jouxtel (responsable de l’image) et Mathias Coussine-Desanti.

Voilà la bande:

The Band

Une partie de la Team Crossed

Petit détail: Les chroniques sont consacrées au cinéma ayant un rapport avec le jeu vidéo.

Et bien comme d’habitude, pas trop de blabla, voici donc tous les épisodes:

Bon, et bien je suis vraiment fan, et ceci est une conclusion qui ne me donnera pas mal à la tête..

Mise à jour:

Crossed, c’est fini ! sniffffff.

 

 

 

Bonus: L’épisode 2 « Gamer »:

coup de coeur

domdom2006