« Bye bye Emmanuelle »

C’était du temps ou le corps de la femme était sublimée sans vulgarité, et ou le maitre mot était : érotisme.

Sylvia Kristel est, et restera, le symbole de l’érotisme accessible au plus grand nombre, dans de vrais salles de cinéma, ou à la télévision. Une actrice qui à permis d’apprécier, de parler, de partager, et surtout de voir des films « coquin », que l’on soit un homme ou une femme.

Bref, Sylvia Kristel sera le symbole éternel de l’érotisme français.

Sylvia Kristel

Curieux destin pour une femme au QI de 165 (ce qui lui a permis de sauter 4 classes durant ses études), et parlant 5 langues. C’est en 1974 que son destin et son image lui échappera (à son grand désespoir), avec le film « Emmanuelle » qui restera 11 ans sur les Champs-Élysées.

Une grande partie de sa vie est une véritable tragédie (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sylvia_Kristel), mais elle finira par vivre et avoir un vrai succès grâce à ses peintures.

Rattrapée par deux cancers (2002 & 2004), puis un accident vasculaire cérébral en 2012, Sylvia Maria Kristel est morte aujourd’hui à l’age de 60 ans (!).

Une femme absolument magnifique, naturelle, normale ai-je envie de dire, et dotée d’un érotisme délicieux à travers ses films (qui paraissent bien « gentil » de nos jours).

On peut citer (pour sa filmographie) « Emmanuelle » et ses nombreuses suites, « Leçons très particulières », « L’amant de Lady Chatterley », « Mata Hari » et quelques films plus « sérieux ».

Autant dire, de très bon souvenirs et la découverte de l’érotisme, aujourd’hui remplacé par la pornographie violente et vulgaire.

Moi je là remercie d’avoir aiguisé mon œil coquin et mes doux fantasme agréables. (un regard, un bas apparaissant, découvrir le dessin d’une petite poitrine, imaginer ce qu’une main peut faire, découvrir qu’une femme habillée peut être beaucoup plus « désirable » qu’une femme nue, bref l’EROSTISME). Mais tout ça c’était il y a longtemps, mais ça ne m’a pas quitté et tant mieux.

Je n’aurais pas aimé découvrir le « sexe » avec « youporn » & co.

Place à l’image…

« Bye bye Emmanuelle » sera donc sa dernière représentation le 18 octobre 2012.