Forbrydelsen (version Danoise) DVD

Forbrydelsen: 2007 (saison 1 – 20 épisodes de 60 minutes)

Il y a maintenant 3 saisons.

LA MEILLEURE SÉRIE DU MONDE ?

Créateur: Søren Sveistrup

Forbrydelsen

Histoire: 

Alors que Sarah Lund s’apprête à quitter le service de police de Copenhague pour s’installer à  Stockholm où elle est mutée, une jeune fille de 19 ans, Nana Birk Larsen, est retrouvée morte, elle aurait été violée et assassinée.

Avec l’aide d’un nouveau collègue, Jan Meyer, Sarah recherche le meurtrier. L’affaire se complique lorsque le principal candidat à l’élection du maire de Copenhague se retrouve mêlé à l’affaire.

Acteurs:

Sofie Gråbøl : Sarah Lund

Søren Malling : Jan Meyer

Lars Mikkelsen : Troels Hartmann

Bjarne Henriksen : Theis Birk Larsen

Ann Eleonora Jørgensen : Pernille Birk Larsen

Marie Askehave : Rie Skovgaard

Michael Moritzen : Morten Weber

 

LCBR 2.0:

Pas vraiment de test technique concernant cette édition DVD. A préciser que l’éditeur (Universal), n’a rien trouvé de mieux que de diviser en deux packs cette série. Drôle d’idée, puisqu’il ne s’agit pas d’épisodes indépendants, mais d’une enquête palpitante qui dure 20 jours. (d’ou les 20 épisodes).

MAJ: Maintenant disponible: Coffret DVD de la 1ère saison, ainsi qu’un coffret regroupant les saisons 1 & 2. La saison 3 n’est pas disponible. Et toujours pas d’édition blu-ray en France.

Précision vraiment très importante, la version Française est tout bonnement excellente.

Trailer:

Critique LCBR 2.0:

Faisons une petite remonté dans le temps: Il y a 21 ans, comme beaucoup de monde à cette époque, je regarde la5 (cette merveilleuse chaine de télévision italienne) et je m’attend à tout, sauf au meilleur, et encore moins à l’inoubliable.

Ce soir là, une série américaine fit son apparition, et un certain David Lynch (et Mark Frost) devint un maitre à mes yeux. Twin Peaks et son atmosphère hallucinante, ses rebondissements inoubliables, ses acteurs charismatiques, et le meurtre de cette jeune Pamela, le tout immergé entre le réel et le fantastique. Rien de neuf depuis Dale cooper, son café et ses rêves, en tout cas rien de vraiment totallement innoubliable.

Et puis, un jour de visite chez mes parents, durant une conversation sur quelques dramas historiques coréen, mon père et ma belle-mère me parle d’une série passée sur Arte qu’il faut absolument voir. Ni une, ni deux je décide de me plonger dans cette série Danoise (en ayant très peur de la vf).

Comment dire, une claque, un choc, une addiction immédiate. Comment lâcher maintenant sans savoir qui est l’assassin, le meurtrier, l’infâme crapule qui à violé, torturé et tué Nana ?

Une véritable atmosphère unique, opréssante, glaciale se dégage en quelques minutes. Et puis arrive Sarah Lund (la flic), avec ses pulls absolument fantastiques et qui va durant 20 jours, menée son enquête tel un bull-dog, en oubliant sa vie et celle de tout son environnement. Une femme absolument résolu, qui devient extrèmement séduisante au fil des épisodes.

Accompagnée d’un autre flic (tout aussi inoubliable) elle va passer au crible l’intégralité des membres de la ville, et vous pendant ce temps là, vous cherchez, vous cherchez, et vous vous plantez parce que l’enquête semble plus que réelle et chaque suspect devient naturellement le criminel. ÇA MARCHE.

20 épisodes, 1 épisode par jour. Ca aussi, ça marche. La lenteur et l’ambiance font partie du monde de Forbrydelsen. Tous les acteurs sont remarquables, à commencer par les parents de Nana qui sont évidemment effondrés, et aucune concession, censure, ou aspect n’ai laissé de coté. Des scènes très dures et très vrais viennent vous foudroyer comme jamais.

Là dessus, le monde politique vient se greffer, avec ses manigances, ses mensonges et tractations et apportent un plus à la série.

Comme vous l’avez surement compris, c’est bel et bien la meilleure série depuis 21 ans, grâce à un scénario quasiment sans faute, des acteurs sublimes et une atmosphère inoubliable. de plus, la fin de chaque épisodes est absolument sublime de suspens, la musique est totalement en adéquation avec la série et elle est sublime et inoubliable aussi. Et la cerise sur le gâteau, la VF est sans faute, interprétée avec conviction, émotion et synchronisme (ce qui n’était pas gagné d’avance).

Extraits musicals:

En live:

 

 

domdom2006

NOTE FINALE:

 

 

PS: A noter qu’une adaptation de la première saison à déjà été tournée et diffusée (en ce moment même sur Arte). Ce sont les américains qui ont fait cette « copie ». Repompée plan pour plan, avec de la censure en plus, dans les moindres détails, y compris les placements caméra et même la musique, le résultat finale est à la hauteur des USA, navrant et sans intérêt. Les chaines américaines devraient un peu plus croire en leur public, et présenter l’original doublé.

MAJ:

A noter que deux saisons supplémentaires sont disponibles. Il ne s’agit pas de la suite de la première enquête qui est résolue dans la première saison.